Le Dalaï Lama, chef religieux des bouddhistes tibétains, est aussi  considéré comme le guide spirituel des bouddhistes du monde entier. Il résume la doctrine bouddhiste extrêmement complexe en deux phrases limpides.

Le premier principe : « Tu dois aider les autres. » Et le second principe : « Si tu ne peux aider les autres, évite au moins tout ce qui peut leur faire du mal. »

  

Le Dalaï Lama explique : « Ce deuxième principe constitue le fondement de l’éthique bouddhiste, laquelle consiste à ne pas nuire à autrui. » Ces deux enseignements reposent sur l’idée d’amour bienveillant et de compassion. L’amour bienveillant est le vœu que tous les êtres sensibles soient heureux et de la même manière la compassion est le souhait que tous les êtres sensibles soient délivrés de la souffrance.

 

Puissent tous les êtres connaître le bonheur et les causes du bonheur. Puissent tous les êtres être libérés de la souffrance et des causes de la souffrance.

 

Om mani pémé houm (mantra de la compassion)